title

Activer l'économie circulaire

Wiithaa

0
Followers
0
Plays
Activer l'économie circulaire
Activer l'économie circulaire

Activer l'économie circulaire

Wiithaa

0
Followers
0
Plays
OVERVIEWEPISODESYOU MAY ALSO LIKE

Details

About Us

Bienvenue dans le podcast Activer l’économie circulaire, le podcast où nous partons à la rencontre d’entrepreneurs, de dirigeants ou de porteurs de projets qui activent ce nouveau paradigme pour concilier développement économique, inclusion sociale et régénération des écosystèmes. 

Latest Episodes

#29 - Nicola Rapetti - MicroTerra

Aujourd’hui, nous vous présentons Nicola Rapetti, fondateur de Micro-Terra, un grand spécialiste de la valorisation de la matière organique par le compostage. Membre du Circulab network, Nicola anime régulièrement des ateliers en région Occitanie et a même animé des ateliers auprès des Nations Unies. Pour ce 29ème épisode, il nous a fait le plaisir de répondre à nos questions et de présenter l’intérêt et les impacts de son entreprise.«Le défi des 5 prochaines années est de redonner de la vie au sol»En tant que citadins pour la plupart d’entre nous, nous avons souvent tendance à ignorer l’importance fondamentale de la qualité du sol. En effet, le sol joue différents rôles qu’il convient de connaître :– La vie présente sur la partie supérieure regorge de millions de micro-organismes, ces derniers éliminent la plupart des polluants comme certains pesticides. Le sol joue un rôle filtrant très utile pour améliorer la qualité de l’eau et même de l’air.– Ensuite, le sol, s’il est vivant, est en mesure de retenir de grandes quantités d’eaux et donc d’éviter des ruissellements, ou lavage de sols préjudiciables lorsque ces éléments se retrouvent dans les cours d’eaux ou encore d’éviter les inondations lors de forts épisodes pluvieux.– Le sol est un excellent «outil» pour capturer le carbone, on reproche d’ailleurs souvent à l’agriculture chimique une mauvaise gestion du sol et donc de forts rejets de CO2 dans l’atmosphère. Entre 12 et 15% des émanations de gaz à effet de serre au niveau mondial proviennent du secteur agricole selon les estimations.Très jeune, Nicola a pris conscience de ces enjeux et a, au fur et à mesure, de son parcours professionnel, creusé le sujet jusqu’au point de créer en 2009 Micro Terra avec Catherine Bouniol. Rapidement, Nicola et Catherine se sont concentrés sur les déchets verts des villes (la coupe dû à l’entretien des parcs et jardins ou encore l’élagage par exemple). En effet, pour les villes, ces déchets sont difficiles à valoriser, ils nécessitent des transports et une valorisation la moins coûteuse possible. Néanmoins, les solutions se limitent au compostage industriel ou encore à la valorisation énergétique. D’un autre côté, les agriculteurs sont en recherche de solutions pour enrichir leurs sols, certains continuent à utiliser des intrants chimiques ou industriels, d’autres cherchent des solutions vertueuses et naturelles. C’est là qu’intervient MicroTerra en faisant le lien entre les collectivités et les agriculteurs locaux.«Le compostage à la ferme permet de capturer 330 tonnes de carbone à l’hectare»Les impacts du compostage à la ferme, proposé par MicroTerra, sont énormes. Pour 100 tonnes de déchets verts broyés et déposés sur un hectare, on estime à 330 tonnes de carbone capturé, 600 000 L d’eau retenus et une véritable vie dans le sol fait de nouveau son apparition. Cet excellent exemple de régénération du sol permet en plus d’éviter l’érosion du sol mais aussi aux plantes de supporter plus longtemps les épisodes de sécheresses. Enfin, ce sol plus vivant, en évitant le ruissellement, capture l’eau pendant les fortes pluies et permet d’éviter les inondations de plus en plus fortes en région Occitanie entre autre.Voilà pourquoi nous sommes très heureux de pouvoir mettre en avant MicroTerra comme un excellent exemple d’économie locale et régénérative à répliquer le plus possible quelque soit la région. N’hésitez pas à contacter Nicola, vous trouverez ces coordonnées sur le site de MicroTerra.Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

54 MIN1 weeks ago
Comments
#29 - Nicola Rapetti - MicroTerra

#28 - Clara Piolatto - FAIRE AVEC

Dans cet épisode du podcast dédié à l'économie circulaire, nous abordons le sujet de la filière bâtiment pour la première fois.Clara Piolatto est Architecte de formation, elle a commencé l’aventure FAIRE AVEC il y a plus d’un an avec Clotilde Buisson et Gwenaelle Rivière lors de l’appel à Projets «Faire» du Pavillon de l’Arsenal.FAIRE AVEC est un collectif d’architecture qui mise sur la maîtrise d’oeuvre comme moyen pour mettre en lien des ressources et des besoins.

53 MIN3 weeks ago
Comments
#28 - Clara Piolatto - FAIRE AVEC

#27 - Mickaël Cornou - Interface

"Notre grande force vient de la volonté de Ray Anderson"Cette semaine, nous partons à la rencontre de Mickaël Cornou, Responsable Marketing d'Interface France. Si vous suivez le podcast ou si vous avez lu notre livre, l'exemple d'Interface y est souvent mentionné étant donné qu'il s'agît probablement d'une des meilleures applications d'une véritable économie circulaire qui existe à ce jour. Que ce soit à la conception, à la fabrication, l'usage ou en fin de vie, l'entreprise américaine a réalisé des avancées majeures, souvent citées pour utiliser pour valider l'intérêt globale de la démarche.Débutée au milieu des années 90, la transition du leader mondial de la moquette est riche de bonnes pratiques et d'accomplissements avant-gardistes. Nous avions rencontré Laure Rondeau en 2015 alors Sustainability Manager d'Interface pour le marché sud européen. Aujourd'hui, à quelques mois de la fin de Mission Zero lancée il y a plus de 20 ans par Ray Anderson, objec...

43 MINJUN 11
Comments
#27 - Mickaël Cornou - Interface

Latest Episodes

#29 - Nicola Rapetti - MicroTerra

Aujourd’hui, nous vous présentons Nicola Rapetti, fondateur de Micro-Terra, un grand spécialiste de la valorisation de la matière organique par le compostage. Membre du Circulab network, Nicola anime régulièrement des ateliers en région Occitanie et a même animé des ateliers auprès des Nations Unies. Pour ce 29ème épisode, il nous a fait le plaisir de répondre à nos questions et de présenter l’intérêt et les impacts de son entreprise.«Le défi des 5 prochaines années est de redonner de la vie au sol»En tant que citadins pour la plupart d’entre nous, nous avons souvent tendance à ignorer l’importance fondamentale de la qualité du sol. En effet, le sol joue différents rôles qu’il convient de connaître :– La vie présente sur la partie supérieure regorge de millions de micro-organismes, ces derniers éliminent la plupart des polluants comme certains pesticides. Le sol joue un rôle filtrant très utile pour améliorer la qualité de l’eau et même de l’air.– Ensuite, le sol, s’il est vivant, est en mesure de retenir de grandes quantités d’eaux et donc d’éviter des ruissellements, ou lavage de sols préjudiciables lorsque ces éléments se retrouvent dans les cours d’eaux ou encore d’éviter les inondations lors de forts épisodes pluvieux.– Le sol est un excellent «outil» pour capturer le carbone, on reproche d’ailleurs souvent à l’agriculture chimique une mauvaise gestion du sol et donc de forts rejets de CO2 dans l’atmosphère. Entre 12 et 15% des émanations de gaz à effet de serre au niveau mondial proviennent du secteur agricole selon les estimations.Très jeune, Nicola a pris conscience de ces enjeux et a, au fur et à mesure, de son parcours professionnel, creusé le sujet jusqu’au point de créer en 2009 Micro Terra avec Catherine Bouniol. Rapidement, Nicola et Catherine se sont concentrés sur les déchets verts des villes (la coupe dû à l’entretien des parcs et jardins ou encore l’élagage par exemple). En effet, pour les villes, ces déchets sont difficiles à valoriser, ils nécessitent des transports et une valorisation la moins coûteuse possible. Néanmoins, les solutions se limitent au compostage industriel ou encore à la valorisation énergétique. D’un autre côté, les agriculteurs sont en recherche de solutions pour enrichir leurs sols, certains continuent à utiliser des intrants chimiques ou industriels, d’autres cherchent des solutions vertueuses et naturelles. C’est là qu’intervient MicroTerra en faisant le lien entre les collectivités et les agriculteurs locaux.«Le compostage à la ferme permet de capturer 330 tonnes de carbone à l’hectare»Les impacts du compostage à la ferme, proposé par MicroTerra, sont énormes. Pour 100 tonnes de déchets verts broyés et déposés sur un hectare, on estime à 330 tonnes de carbone capturé, 600 000 L d’eau retenus et une véritable vie dans le sol fait de nouveau son apparition. Cet excellent exemple de régénération du sol permet en plus d’éviter l’érosion du sol mais aussi aux plantes de supporter plus longtemps les épisodes de sécheresses. Enfin, ce sol plus vivant, en évitant le ruissellement, capture l’eau pendant les fortes pluies et permet d’éviter les inondations de plus en plus fortes en région Occitanie entre autre.Voilà pourquoi nous sommes très heureux de pouvoir mettre en avant MicroTerra comme un excellent exemple d’économie locale et régénérative à répliquer le plus possible quelque soit la région. N’hésitez pas à contacter Nicola, vous trouverez ces coordonnées sur le site de MicroTerra.Soutenez-nous et diffusez l’économie circulaire autour de vous en partageant le podcast sur les réseaux sociaux et en mettant la note de 5 étoiles sur iTunes. Vous pouvez les écouter sur Deezer, Spotify, Pippa ou sur votre appli de podcast.

54 MIN1 weeks ago
Comments
#29 - Nicola Rapetti - MicroTerra

#28 - Clara Piolatto - FAIRE AVEC

Dans cet épisode du podcast dédié à l'économie circulaire, nous abordons le sujet de la filière bâtiment pour la première fois.Clara Piolatto est Architecte de formation, elle a commencé l’aventure FAIRE AVEC il y a plus d’un an avec Clotilde Buisson et Gwenaelle Rivière lors de l’appel à Projets «Faire» du Pavillon de l’Arsenal.FAIRE AVEC est un collectif d’architecture qui mise sur la maîtrise d’oeuvre comme moyen pour mettre en lien des ressources et des besoins.

53 MIN3 weeks ago
Comments
#28 - Clara Piolatto - FAIRE AVEC

#27 - Mickaël Cornou - Interface

"Notre grande force vient de la volonté de Ray Anderson"Cette semaine, nous partons à la rencontre de Mickaël Cornou, Responsable Marketing d'Interface France. Si vous suivez le podcast ou si vous avez lu notre livre, l'exemple d'Interface y est souvent mentionné étant donné qu'il s'agît probablement d'une des meilleures applications d'une véritable économie circulaire qui existe à ce jour. Que ce soit à la conception, à la fabrication, l'usage ou en fin de vie, l'entreprise américaine a réalisé des avancées majeures, souvent citées pour utiliser pour valider l'intérêt globale de la démarche.Débutée au milieu des années 90, la transition du leader mondial de la moquette est riche de bonnes pratiques et d'accomplissements avant-gardistes. Nous avions rencontré Laure Rondeau en 2015 alors Sustainability Manager d'Interface pour le marché sud européen. Aujourd'hui, à quelques mois de la fin de Mission Zero lancée il y a plus de 20 ans par Ray Anderson, objec...

43 MINJUN 11
Comments
#27 - Mickaël Cornou - Interface

Listen Now On Himalaya