title

survivreausida.net

survivreausida.net

0
Followers
0
Plays
survivreausida.net

survivreausida.net

survivreausida.net

0
Followers
0
Plays
OVERVIEWEPISODESYOU MAY ALSO LIKE

Details

About Us

L'émission de radio hebdomadaire des séropositifs, présentée par le Comité Maghreb Afrique des familles pour survivre au sida.

Latest Episodes

Benlama Bouchaïb, fondateur du Comité des familles au Maroc, au micro de Beur FM (BEUR FM)

À l'occasion d'une rencontre qui réunit des personnes vivant avec le VIH des trois pays d'Afrique du Nord, Benlama Bouchaïb a répondu aux questions de la radio Beur FM ce matin : Ce forum est-il différent parce qu'il implique davantage les personnes qui vivent avec le virus ? Le sujet reste-t-il tabou au Maroc ? Est-ce que la priorité, ça reste d'informer ? Revue de presse / Maroc, BEUR FM, Benlama Bouchaïb

-1 s2015 MAR 26
Comments
Benlama Bouchaïb, fondateur du Comité des familles au Maroc, au micro de Beur FM (BEUR FM)

Émission du 20 février 2015 (n° 666) (survivreausida.net)

Benlama Bouchaïb fait partie de ceux que j'aime. Nous étions frères de lutte depuis longtemps. Il n'existait plus d'espace de liberté pour son expérience singulière. Celui de survivreausida.net lui appartient. Il s'agit donc d'une chronique irrégulière, d'un abonnement sans engagement. Nul ne sait s'il y aura un prochain épisode. Cela vaut d'autant plus la peine d'écouter. Voici le troisième épisode. Le démarrage est douloureux. J'ai mis du temps pour comprendre de quoi parlait Ben, et j'ai encore quelques (...) L'émission de radio / Benlama Bouchaïb, Émission du 20 février 2015 (n° 666)

-1 s2015 FEB 20
Comments
Émission du 20 février 2015 (n° 666) (survivreausida.net)

Émission du 13 février 2015 (n° 665) (survivreausida.net)

Benlama Bouchaïb fait partie de ceux que j'aime. Nous étions frères de lutte depuis longtemps. Pourtant, c'est seulement en 2008 qu'il a appelé l'émission pour la première fois. Benlama sort de l'hôpital, alors qu'il était en plein montage du nouveau Comité des familles. J'ai la bêtise de lui demander si son retour rue Dampierre résulte d'une bonne nouvelle. Ce n'est pas le cas. Le cancer gagne du terrain. Drôle de concurrence entre viruses et cellules folles… « Je me suis fait une raison qu'il n'y a plus de (...) L'émission de radio / Benlama Bouchaïb, Émission du 13 février 2015 (n° 665)

-1 s2015 FEB 12
Comments
Émission du 13 février 2015 (n° 665) (survivreausida.net)

Émission du 22 janvier 2015 (n° 664) (survivreausida.net)

Benlama fait partie de ceux que j'aime. Nous étions frères de lutte depuis longtemps. Pourtant, c'est seulement en 2008 qu'il a appelé l'émission pour la première fois. C'était un moment d'effusion pour nous tous. Cinq ans après avoir fondé le Comité des familles, on venait de gagner notre premier local. Je me souviens de l'emballement de Ben lors de la première Fête des amoureux (renommée « soirée séromantique » par un barde sicilien), qui retrouvait le bonheur incroyable de ceux qui luttent pour goûter aux (...) L'émission de radio / Benlama Bouchaïb, Émission du 15 janvier 2015 (n° 664)

-1 s2015 JAN 21
Comments
Émission du 22 janvier 2015 (n° 664) (survivreausida.net)
the END

Latest Episodes

Benlama Bouchaïb, fondateur du Comité des familles au Maroc, au micro de Beur FM (BEUR FM)

À l'occasion d'une rencontre qui réunit des personnes vivant avec le VIH des trois pays d'Afrique du Nord, Benlama Bouchaïb a répondu aux questions de la radio Beur FM ce matin : Ce forum est-il différent parce qu'il implique davantage les personnes qui vivent avec le virus ? Le sujet reste-t-il tabou au Maroc ? Est-ce que la priorité, ça reste d'informer ? Revue de presse / Maroc, BEUR FM, Benlama Bouchaïb

-1 s2015 MAR 26
Comments
Benlama Bouchaïb, fondateur du Comité des familles au Maroc, au micro de Beur FM (BEUR FM)

Émission du 20 février 2015 (n° 666) (survivreausida.net)

Benlama Bouchaïb fait partie de ceux que j'aime. Nous étions frères de lutte depuis longtemps. Il n'existait plus d'espace de liberté pour son expérience singulière. Celui de survivreausida.net lui appartient. Il s'agit donc d'une chronique irrégulière, d'un abonnement sans engagement. Nul ne sait s'il y aura un prochain épisode. Cela vaut d'autant plus la peine d'écouter. Voici le troisième épisode. Le démarrage est douloureux. J'ai mis du temps pour comprendre de quoi parlait Ben, et j'ai encore quelques (...) L'émission de radio / Benlama Bouchaïb, Émission du 20 février 2015 (n° 666)

-1 s2015 FEB 20
Comments
Émission du 20 février 2015 (n° 666) (survivreausida.net)

Émission du 13 février 2015 (n° 665) (survivreausida.net)

Benlama Bouchaïb fait partie de ceux que j'aime. Nous étions frères de lutte depuis longtemps. Pourtant, c'est seulement en 2008 qu'il a appelé l'émission pour la première fois. Benlama sort de l'hôpital, alors qu'il était en plein montage du nouveau Comité des familles. J'ai la bêtise de lui demander si son retour rue Dampierre résulte d'une bonne nouvelle. Ce n'est pas le cas. Le cancer gagne du terrain. Drôle de concurrence entre viruses et cellules folles… « Je me suis fait une raison qu'il n'y a plus de (...) L'émission de radio / Benlama Bouchaïb, Émission du 13 février 2015 (n° 665)

-1 s2015 FEB 12
Comments
Émission du 13 février 2015 (n° 665) (survivreausida.net)

Émission du 22 janvier 2015 (n° 664) (survivreausida.net)

Benlama fait partie de ceux que j'aime. Nous étions frères de lutte depuis longtemps. Pourtant, c'est seulement en 2008 qu'il a appelé l'émission pour la première fois. C'était un moment d'effusion pour nous tous. Cinq ans après avoir fondé le Comité des familles, on venait de gagner notre premier local. Je me souviens de l'emballement de Ben lors de la première Fête des amoureux (renommée « soirée séromantique » par un barde sicilien), qui retrouvait le bonheur incroyable de ceux qui luttent pour goûter aux (...) L'émission de radio / Benlama Bouchaïb, Émission du 15 janvier 2015 (n° 664)

-1 s2015 JAN 21
Comments
Émission du 22 janvier 2015 (n° 664) (survivreausida.net)
the END

More from survivreausida.net

Playlists

hmly
himalayaプレミアムへようこそ聴き放題のオーディオブックをお楽しみください。