title

PLONGÉE AUDIO DANS LA CRÉATION DE "MES FRÈRES" D’ARTHUR NAUZYCIEL

PLONGÉE AUDIO DANS LA CRÉATION DE "MES FRÈRES" D’ARTHUR NAUZYCIEL

Followers
Plays
PLONGÉE AUDIO DANS LA CRÉATION DE "MES FRÈRES" D’ARTHUR NAUZYCIEL
7 min2020 NOV 23
Play Episode
Comments
title

Details

Un après-midi du mois d’août, dans la salle de répétition du TNB, nommée la salle Gabily, nous avons rencontré 3 comédiens qui interprètent 3 personnages de « Mes frères ». Quelles ont été leurs impressions à la 1ère lecture du texte ? Comment se déroule le processus de création avec Arthur Nauzyciel ? Quels objets ne les quittent jamais dans leur travail ? Adama Diop, Pascal Greggory et Frédéric Pierrot ont accepté de répondre à nos questions, entre deux scènes répétées sur le plateau !


Pascal Greggory débute sa carrière au théâ tre en 1975 en jouant dans la pièce Hôtel du Lac de François-Marie Banier, puis obtient son premier grand rôle au cinéma dans Les Soeurs Brontë d’André Téchiné. Sa rencontre avec Éric Rohmer est déterminante. En 1979, il joue sous sa direction dans La Petite Catherine de Heilbronn puis dans Le Trio en mi bémol en 1987. En 1983, Éric Rohmer lui confie un des premiers rôles dans Pauline à la plage, puis dans L’Arbre, le maire et la médiathèque et Le Beau mariage. En 1988, Patrice Chéreau lui propose de jouer dans Hamlet de Shakespeare au Festival d’Avignon. Commence alors une collaboration qui va durer jusqu’à la mort du metteur en scène en 2013 : au théâ tre avec Le Temps et la chambre de Botho Strauss, Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès, Phèdre de Racine, Rêve d’automne de Jon Fosse ; et au cinéma dans La Reine Margot, Ceux qui m’aiment prendront le train, Son frère et Gabrielle. Au théâ tre, il joue également sous la direction de Luc Bondy dans Jouer avec le feu de August Strindberg et Le Retour d’Harold Pinter ; au cinéma, sous la direction entre autres de Jacques Doillon, Raùl Ruiz, Andrzej Zulawski, Luc Besson, Maïwenn, Olivier Assayas, Lou Ye ; et à la télévision dans Section Zéro et Glace. Pour Arthur Nauzyciel, il joue dans Ordet (La Parole) de Kaj Munk, créé en 2008 au Festival d’Avignon.




Photo : Philippe Chancel