Himalaya: Listen. Learn. Grow.

4.8K Ratings
Open In App
title

Émotions

Louie Media

114
Followers
161
Plays
Émotions

Émotions

Louie Media

114
Followers
161
Plays
OVERVIEWEPISODESYOU MAY ALSO LIKE

Details

About Us

Pour comprendre pourquoi vous ressentez ce que vous ressentez, et d'où viennent les émotions que vous éprouvez. Un lundi sur deux, plongez dans votre jungle intérieure, et apprenez à mieux y naviguer grâce à des expert(e)s et des histoires. Un podcast produit par Louie Media.

Latest Episodes

[Emotions à emporter] : Pourquoi avoir une déco à notre image nous fait du bien ?

Cette année, à cause de la pandémie du coronavirus, nous passons beaucoup de temps chez nous. Les deux vagues de confinement nous ont forcé à nous être enfermés dans nos lieux de vie, à les apprécier pour certain.es, à les subir pour d’autres…. Nous avons en effet eu le temps de nous rendre compte des choses qui n’allaient pas chez nous et certain.e.s ont imaginé les meilleures façons d’améliorer leur intérieur, en fonction de leurs moyens, pour pouvoir s’y sentir mieux une fois les confinements terminés. Il n’a donc pas été étonnant de voir les magasins de décoration et d’aménagement intérieur pris d’assaut à la fin du premier confinement et à la veille du second, créant de longues files d’attente devant certaines grandes enseignes.Car tout ce temps passé chez nous nous a fait prendre conscience du rôle important de nos lieux de vie et de l’impact que ces espaces pouvaient avoir sur notre santé mentale quand on était amené à y passer beaucoup de temps. On s’est donc demandé si la décoration et l'ameublement, qui sont souvent perçus comme des disciplines superficielles, étaient plus profondes et importantes pour notre psychisme qu’on aurait pu le croire ? En quoi l’aménagement de notre lieu de vie a-t-il un impact sur notre bien-être et sur notre santé mentale ? À partir de quand a-t-on commencé à accorder de l’importance à nos intérieurs pour s’y sentir bien ? Pour répondre à ces questions, Lucile Rousseau-Garcia a interrogé la sociologue et psychosociologue Perla Serfaty qui a consacré sa carrière à étudier les rapports entre la personne et l'environnement bâti. Elle est l’autrice de plusieurs ouvrages dont Chez soi, les territoires de l'intimité publié chez Armand Colin, et elle a contribué à l’émergence d’une nouvelle discipline : la psychologie environnementale. Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidiennes sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. C’est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu en est présentatrice et la chargée de production, Lucile Rousseau-Garcia a fait cet épisode, Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage et Nicolas de Gélis a fait la musique du générique. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

17 min2 d ago
Comments
[Emotions à emporter] : Pourquoi avoir une déco à notre image nous fait du bien ?

[Emotions à emporter] : Sommes nous tous devenus des malades imaginaires ?

L’épidémie de coronavirus a rendu beaucoup d’entre nous un peu paranoïaques, pour le meilleur comme pour le pire. À la moindre petite toux, au moindre reniflement, nous sommes beaucoup à avoir nos signaux d’alerte dans le rouge, et des symptômes qui, il y a encore quelques mois, ne nous auraient pas plus alarmé.es que ça, nous paraissent aujourd’hui suspects. Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Clémence Lecart s’est intéressée à l’hypocondrie, et à celles et ceux qui vivent au quotidien avec la peur constante d’être atteint d’une maladie. Qui sont les hypocondriaques ? Est-ce qu’on est nombreux.ses à pouvoir se classer dans cette catégorie ? Pour le savoir, Clémence Lecart a échangé avec Michèle Declerck, psychologue et sophrologue, qui se spécialise dans le traitement de l’hypocondrie depuis une dizaine d’années. A partir des études qu’elle a réalisées, elle dresse le profil type de l’hypocondriaque et évoque les différentes étapes de...

18 min1 w ago
Comments
[Emotions à emporter] : Sommes nous tous devenus des malades imaginaires ?

[Emotions à emporter] : Comment aborder l'actualité avec les enfants

L’actualité est très chargée en ce moment. À la pandémie s’est (une nouvelle fois) ajouté le terrorisme, auquel s’est ajouté le confinement, la crise financière et dernièrement des élections présidentielles américaines interminables. L’angoisse, la peur et la résignation font de plus en plus partie de notre quotidien. Mais qu’en est-il du quotidien des enfants ? Comment vivent-ils tout cela et comment faire pour qu’ils aillent bien en ce moment ? Comment aborder avec eux cette actualité toujours plus déroutante ? Pour essayer d’avoir des pistes de réflexion sur le sujet, nous avons donné la parole à Brune Bottero. Cette éditrice, mère de trois enfants, a fait la saison 2 du podcast Entre dans laquelle elle a donné la parole sur toute une saison à ses aînés, Lucien qui a aujourd’hui 13 ans et Julie, qui en a 9. Ont-ils peur ? Sont-ils angoissés ? Sont-ils satisfaits de la façon dont les adultes leur parlent de l’actualité ? Pour nous aider à décortiquer leurs possibles réactions, Brune Bottero a aussi approché la psychologue scolaire Solveig Ulrich qui travaille dans un établissement parisien. Elle est tous les jours à proximité d’enfants et de parents qui lui posent des questions sur la façon dont il faut penser ce monde qui ne tourne décidément plus rond. Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure.Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Brune Bottero a fait cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

18 min2 w ago
Comments
[Emotions à emporter] : Comment aborder l'actualité avec les enfants

[Rediffusion] : La colère est-elle vraiment mauvaise conseillère ?

Alors qu’un deuxième confinement lié à la pandémie du coronavirus a débuté, nous sommes beaucoup à être en colère et à ne pas savoir comment faire face à cette situation sanitaire qui semble sans fin. Nous vous proposons donc de réécouter un épisode d’Émotions sur la colère,diffusé pour la première fois le 13 avril 2020. Dans cet épisode Cyrielle Bedu s’est demandée ce qu’est la colère et en quoi elle se distingue de la rage. Elle a voulu savoir si la colère était une émotion dont il fallait se méfier ou si il fallait au contraire l'accepter et la transformer en autre chose (et en quoi ?) ? Pour le savoir, elle a rencontré Sophie qui s’est longtemps considérée comme une personne colérique, la militante féministe Caroline de Haas qui a fait de la colère le moteur de son action politique, le professeur en neuropsychologie de l'émotion Didier Grandjean qui a beaucoup travaillé sur cette émotion, le psychologue Salomon Nasielski qui organise tous les ans des ateliers pour comprendre ce qu'est la colère et le sociologue Eric Gagnon, qui a écrit le livre Éclats : figures de la colère qui s'intéresse aux représentations de la colère dans la littérature, la philosophie, l’art et l’histoire. Et vous, que faites-vous de la colère que vous ressentez actuellement ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com A lire sur le sujet : - Le livre Éclats : figures de la colère du sociologue Eric Gagnon, publié aux éditions Liber - L’article Le bon usage de la colère du psychologue Salomon Niaselski, publié dans le magazine Actualités en analyses transactionnelles - Le livre Au bout de la colère. Réflexion sur une émotion contemporaine du philosophe Michel Ermann, publié aux éditions Plon - Le livre Le pouvoir de la colère chez les femmes de la journaliste Soraya Chemaly, publié aux éditions Albin Michel Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice, journaliste et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. Bernard Nattier s’est occupé de l’enregistrement, Nicolas Vair a composé la musique et a fait la réalisation de cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet était en charge du maillage et Nicolas de Gélis a composé le générique. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

45 min3 w ago
Comments
[Rediffusion] : La colère est-elle vraiment mauvaise conseillère ?

[Émotions à emporter] : Quel impact l'actualité de 2020 a sur nous

L’année 2020 a été éprouvante pour beaucoup d’entre nous. En plus de l’actualité sanitaire qui nous rappelle tous les jours que nous sommes vulnérables, les attentats, les polémiques et le reste des informations souvent négatives nous affectent, que l’on s’en rende compte ou non. Jusqu’ici nous étions nombreux à percevoir ce type d’événements comme lointains, peu probables en France. Nous nous pensions à l’abri du chaos du monde sur notre territoire protégé…. Mais aujourd’hui, quand on lit la presse et qu’on prête attention à ce qui nous entoure, on en finit par penser que les probabilités de mourir ou d’être blessé sont nombreuses. Antoine Lalanne-Desmet s’est donc demandé l’impact émotionnel que toutes ces nouvelles pouvaient avoir sur nous et il a voulu savoir dans cet épisode d’Émotions à emporter, comment faire pour aller mieux en ces temps difficiles. Pour cela il a interrogé Isabelle, une femme qui a toujours beaucoup suivi l’actualité, Marion Dubois qui est psychiatre à l’unité de prise en charge des psycho traumatisme de l’hôpital de la Conception à Marseille et Cécile Stola, qui est psychologue. Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Antoine Lalanne-Desmet est le journaliste qui a fait cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

12 minOCT 26
Comments
[Émotions à emporter] : Quel impact l'actualité de 2020 a sur nous

Faut-il envier les extraverti.e.s ?

Avez-vous déjà rencontré à une soirée une personne qui parlait tout le temps, qui coupait la parole pendant les conversations, qui faisait tout pour être au centre des regards et de l’attention au détriment de personnes plus discrètes que l’on entendait, elles, jamais ? Avez-vous déjà été dérangé dans un train par un voisin qui vous racontait sa vie, alors que vous aviez un livre ouvert devant vous, un casque sur les oreilles ou que vous scrolliez votre portable pour lui indiquer clairement que vous ne vouliez pas lui parler ? Peut-être avez-vous été agacé par le comportement de ces extraverti.e.s, par leur façon de prendre toute la place, par leur égo qui vous semblait surdimensionné ? Si c’est le cas, nous vous proposons, après avoir consacré un épisode d’Émotions aux introverti.e.s, de nous tourner cette fois vers l’autre camp, celui des extravertis. Comment vivent-ils avec ce tempérament ? Est-ce si facile pour eux qu’il le semble ? Pour comprendre les extraverti.e.s, nous leur avons donné la parole. Vous entendrez donc dans cet épisode les témoignages de la coach Esther Taillifet et du philosophe Pierre Zaoui, qui se définissent tous les deux comme des extravertis, moyennement pour l’une et pathologiquement pour l’autre. Esther Taillifet et Pierre Zaoui nous parleront de ce que ça fait d’être extraverti, de comment ils vivent le fait de souvent agacer les autres, et ils analyseront leur relation avec les introverti.e.s. Vous entendrez également dans cet épisode l’expertise du psychologue social Martin Storme qui étudie les traits de la personnalités et nous aidera à comprendre le tempérament d'extraversion pourmieux l’appréhender. Et vous, êtes-vous extraverti.e ? Si c’est le cas, comment le vivez-vous ? Racontez le nous Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. C’est elle aussi qui a fait l’épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de l’enregistrement et du mixage. La composition musicale est de Nicolas Vair, elle a été remixée par Charles De Cillia, qui s’est aussi chargé de la réalisation. Nicolas de Gélis a lui composé le générique. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

29 minOCT 19
Comments
Faut-il envier les extraverti.e.s ?

[ Emotions à emporter ] : Pourquoi avoir des plantes chez soi fait-il autant de bien?

Avez-vous l’impression de mieux vous concentrer sur votre travail lorsque votre bureau est décoré avec des plantes ? Vous est-il déjà arrivé d’aller vous promener en forêt ou dans un parc afin d’évacuer le stress de la journée? Plus généralement, avez-vous déjà remarqué être plus apaisé.e au contact de la nature? C’est en tout cas l’expérience que fait très régulièrement Clémence Lecart. Dans cet épisode d’Émotions à emporter, elle s’est intéressée au concept de la biophilie et s’est demandée pourquoi on était si nombreux à tout faire pour se rapprocher d'une manière ou d'une autre de la nature. A-t-elle réellement des effets positifs sur notre santé? Pour le savoir, vous entendrez dans cet épisode la neurologue et docteure en psychologie Thérèse Jonveaux, qui a ouvert en 2010 au CHU de Nancy, un jardin thérapeutique spécialement conçu pour répondre aux besoins des patient.es atteint.es de la maladie d’Alzheimer. Elle nous explique que ...

18 minOCT 12
Comments
[ Emotions à emporter ] : Pourquoi avoir des plantes chez soi fait-il autant de bien?

Le monde n'est-il pas fait pour les introverti·e·s ?

Vous est-il déjà arrivé de refuser une invitation à sortir pour rester tranquillement chez vous, en compagnie d’un bon livre et d’une tasse de thé? Ressentez-vous parfois le besoin de vous isoler? Le confinement a-t-il été une expérience plutôt agréable pour vous? Si c’est le cas, vous êtes peut-être introverti·e. Pour la journaliste et présentatrice d'Émotions, Cyrielle Bedu, cette pause imposée que fut le confinement a été plutôt appréciable. Mais elle sait aussi que ça n’a pas été le cas de tout le monde; nous n’avons pas tous et toutes le même rapport à la solitude, selon que l’on soit intro ou extraverti·e.En fait, ce trait de personnalité conditionne beaucoup de choses et le psychanalyste suisse Carl Gustav Jung l’a appris à ses dépens. C’est lui qui théorise en premier les concepts d’introversion et d’extraversion dans un ouvrage publié en 1921, alors qu’il est en pleine rupture amicale avec Sigmund Freud, le père de la psychanalyse. Le premier est plus réservé, tourné vers son monde intérieur. Le second est plus ouvert, davantage nourri par les interactions avec le monde extérieur. Et entre les deux, c’est devenu l’incompréhension totale. Pour mieux comprendre, Cyrielle Bedu s’est intéressée à ces deux types de personnalités dans un diptyque. Dans le premier épisode de celui-ci, elle se questionne sur la place de l’introversion dans notre monde actuel. Pourquoi l’introversion n’est-elle pas aussi valorisée que l’extraversion aujourd’hui? Est-ce que les introverti·es sont au fond de grand·es timides, mal à l’aise en société? Ou bien est-ce que c’est la société qui ne leur laisse pas la place pour s’exprimer? Cyrielle Bedu a interrogé le psychiatre Patrick Avrane, auteur du livre “Maisons : quand l’inconscient habite les lieux”, qui affirme qu’être introverti·e, ce n’est ni être timide, ni être misanthrope. C’est surtout quelqu’un qui va d’abord passer par soi, avant d'interagir avec les autres, au détriment parfois de l’image qu’il renvoie au groupe, comme met en garde Pierre Zaoui, philosophe et professeur à l’université Paris-Diderot, également interviewé dans l’épisode. On entendra aussi le témoignage de Laura, une jeune femme introvertie qui l’assume aujourd’hui pleinement. Pour elle, accepter son introversion a été synonyme de liberté. Toutes et tous se rejoignent sur un point: même si les introverti·es se font discret·es, ça ne veut pas dire qu'ils ne contribuent pas à la société. Et vous, êtes-vous introverti·e?Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com A lire sur le sujet: Maisons : quand l’inconscient habite les lieux , du psychanalyste Patrick Avrane, publié aux éditions PUF La force des introvertis. De l'avantage d'être sage dans un monde survolté, de la psychanalyste clinicienne Laura Hawkins, publié aux éditions Eyrolles The Power of Introverts in a World That Can't Stop Talking, de l'ex-avocate américaine Susan Cain La Discrétion ou l'Art de disparaître, du philosophe Pierre Zaoui, publié aux éditions autrement Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. C’est elle aussi qui a fait l’épisode. Olivier Bodin s’est occupé de l’enregistrement. La composition musicale est de Nicolas Vair. Elle a été remixée par Charles De Cillia, qui s’est aussi chargé de la réalisation. Jean-Baptiste Aubonnet a fait le mixage, et Nicolas de Gélis lui composé le générique.Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

34 minOCT 5
Comments
Le monde n'est-il pas fait pour les introverti·e·s ?

[Emotions à emporter] : pourquoi l'empathie est si importante, notamment au travail ?

Il y a peu de temps, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours) pour un épisode spécial sur les émotions dans le monde de l’entreprise. Dans celui-ci, nous avons essayé de comprendre en quoi la prise en compte des émotions peut être bénéfique pour les employés, comme pour les employeurs. Et il s’avère que l’empathie est la principale clef à développer pour que les émotions puissent trouver leur place dans le travail et pour les échanges entre collaborateurs soient facilités. Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Marie Semelin a parlé avec la docteure en sciences cognitives et experte en émotions Emma Vilarem, qui a cofondé l'agence de conseil Cog’X, dont l’objectif est d’aider les entreprises à améliorer leurs modes de travail. Pour Emma Villarem, l'empathie n'est pas une posture automatique. Il faut parfois faire un vrai travail sur soi pour faire preuve d’empathie, surtout quand on a affaire à des collègues ou des supérieurs avec...

14 minSEP 28
Comments
[Emotions à emporter] : pourquoi l'empathie est si importante, notamment au travail ?

Les managers doivent-ils s’ouvrir aux émotions de leurs équipes ?

On a parfois de bonnes résolutions quand on reprend le travail après les vacances d’été. On se dit qu’on essaiera de mieux s'organiser, de davantage s’affirmer auprès de notre N+1, de tout faire pour arriver à l’heure, pour partir plus tôt ou pour ne pas s’emporter face aux remarques d’un collègue agaçant. On veut tout faire pour ne pas se laisser submerger par nos émotions, parce que le travail est un espace où sont traditionnellement valorisées la productivité, l’absence de conflit et les personnalités en apparence “constante”. Mais est-ce vraiment possible ? Peut-on réussir à laisser nos émotions à la porte de l'open space quand on arrive au travail le matin ? Pour le savoir, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours), un podcast lui aussi produit par Louie Media. On a discuté avec des managers qui ont décidé de prendre en compte les émotions de leurs équipes. Quels sont les résultats de leurs initiatives ? Marie Semelin, qui pré...

46 minSEP 21
Comments
Les managers doivent-ils s’ouvrir aux émotions de leurs équipes ?

Latest Episodes

[Emotions à emporter] : Pourquoi avoir une déco à notre image nous fait du bien ?

Cette année, à cause de la pandémie du coronavirus, nous passons beaucoup de temps chez nous. Les deux vagues de confinement nous ont forcé à nous être enfermés dans nos lieux de vie, à les apprécier pour certain.es, à les subir pour d’autres…. Nous avons en effet eu le temps de nous rendre compte des choses qui n’allaient pas chez nous et certain.e.s ont imaginé les meilleures façons d’améliorer leur intérieur, en fonction de leurs moyens, pour pouvoir s’y sentir mieux une fois les confinements terminés. Il n’a donc pas été étonnant de voir les magasins de décoration et d’aménagement intérieur pris d’assaut à la fin du premier confinement et à la veille du second, créant de longues files d’attente devant certaines grandes enseignes.Car tout ce temps passé chez nous nous a fait prendre conscience du rôle important de nos lieux de vie et de l’impact que ces espaces pouvaient avoir sur notre santé mentale quand on était amené à y passer beaucoup de temps. On s’est donc demandé si la décoration et l'ameublement, qui sont souvent perçus comme des disciplines superficielles, étaient plus profondes et importantes pour notre psychisme qu’on aurait pu le croire ? En quoi l’aménagement de notre lieu de vie a-t-il un impact sur notre bien-être et sur notre santé mentale ? À partir de quand a-t-on commencé à accorder de l’importance à nos intérieurs pour s’y sentir bien ? Pour répondre à ces questions, Lucile Rousseau-Garcia a interrogé la sociologue et psychosociologue Perla Serfaty qui a consacré sa carrière à étudier les rapports entre la personne et l'environnement bâti. Elle est l’autrice de plusieurs ouvrages dont Chez soi, les territoires de l'intimité publié chez Armand Colin, et elle a contribué à l’émergence d’une nouvelle discipline : la psychologie environnementale. Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidiennes sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. C’est un podcast de Louie Media. Cyrielle Bedu en est présentatrice et la chargée de production, Lucile Rousseau-Garcia a fait cet épisode, Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage et Nicolas de Gélis a fait la musique du générique. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

17 min2 d ago
Comments
[Emotions à emporter] : Pourquoi avoir une déco à notre image nous fait du bien ?

[Emotions à emporter] : Sommes nous tous devenus des malades imaginaires ?

L’épidémie de coronavirus a rendu beaucoup d’entre nous un peu paranoïaques, pour le meilleur comme pour le pire. À la moindre petite toux, au moindre reniflement, nous sommes beaucoup à avoir nos signaux d’alerte dans le rouge, et des symptômes qui, il y a encore quelques mois, ne nous auraient pas plus alarmé.es que ça, nous paraissent aujourd’hui suspects. Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Clémence Lecart s’est intéressée à l’hypocondrie, et à celles et ceux qui vivent au quotidien avec la peur constante d’être atteint d’une maladie. Qui sont les hypocondriaques ? Est-ce qu’on est nombreux.ses à pouvoir se classer dans cette catégorie ? Pour le savoir, Clémence Lecart a échangé avec Michèle Declerck, psychologue et sophrologue, qui se spécialise dans le traitement de l’hypocondrie depuis une dizaine d’années. A partir des études qu’elle a réalisées, elle dresse le profil type de l’hypocondriaque et évoque les différentes étapes de...

18 min1 w ago
Comments
[Emotions à emporter] : Sommes nous tous devenus des malades imaginaires ?

[Emotions à emporter] : Comment aborder l'actualité avec les enfants

L’actualité est très chargée en ce moment. À la pandémie s’est (une nouvelle fois) ajouté le terrorisme, auquel s’est ajouté le confinement, la crise financière et dernièrement des élections présidentielles américaines interminables. L’angoisse, la peur et la résignation font de plus en plus partie de notre quotidien. Mais qu’en est-il du quotidien des enfants ? Comment vivent-ils tout cela et comment faire pour qu’ils aillent bien en ce moment ? Comment aborder avec eux cette actualité toujours plus déroutante ? Pour essayer d’avoir des pistes de réflexion sur le sujet, nous avons donné la parole à Brune Bottero. Cette éditrice, mère de trois enfants, a fait la saison 2 du podcast Entre dans laquelle elle a donné la parole sur toute une saison à ses aînés, Lucien qui a aujourd’hui 13 ans et Julie, qui en a 9. Ont-ils peur ? Sont-ils angoissés ? Sont-ils satisfaits de la façon dont les adultes leur parlent de l’actualité ? Pour nous aider à décortiquer leurs possibles réactions, Brune Bottero a aussi approché la psychologue scolaire Solveig Ulrich qui travaille dans un établissement parisien. Elle est tous les jours à proximité d’enfants et de parents qui lui posent des questions sur la façon dont il faut penser ce monde qui ne tourne décidément plus rond. Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure.Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Brune Bottero a fait cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

18 min2 w ago
Comments
[Emotions à emporter] : Comment aborder l'actualité avec les enfants

[Rediffusion] : La colère est-elle vraiment mauvaise conseillère ?

Alors qu’un deuxième confinement lié à la pandémie du coronavirus a débuté, nous sommes beaucoup à être en colère et à ne pas savoir comment faire face à cette situation sanitaire qui semble sans fin. Nous vous proposons donc de réécouter un épisode d’Émotions sur la colère,diffusé pour la première fois le 13 avril 2020. Dans cet épisode Cyrielle Bedu s’est demandée ce qu’est la colère et en quoi elle se distingue de la rage. Elle a voulu savoir si la colère était une émotion dont il fallait se méfier ou si il fallait au contraire l'accepter et la transformer en autre chose (et en quoi ?) ? Pour le savoir, elle a rencontré Sophie qui s’est longtemps considérée comme une personne colérique, la militante féministe Caroline de Haas qui a fait de la colère le moteur de son action politique, le professeur en neuropsychologie de l'émotion Didier Grandjean qui a beaucoup travaillé sur cette émotion, le psychologue Salomon Nasielski qui organise tous les ans des ateliers pour comprendre ce qu'est la colère et le sociologue Eric Gagnon, qui a écrit le livre Éclats : figures de la colère qui s'intéresse aux représentations de la colère dans la littérature, la philosophie, l’art et l’histoire. Et vous, que faites-vous de la colère que vous ressentez actuellement ? Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com A lire sur le sujet : - Le livre Éclats : figures de la colère du sociologue Eric Gagnon, publié aux éditions Liber - L’article Le bon usage de la colère du psychologue Salomon Niaselski, publié dans le magazine Actualités en analyses transactionnelles - Le livre Au bout de la colère. Réflexion sur une émotion contemporaine du philosophe Michel Ermann, publié aux éditions Plon - Le livre Le pouvoir de la colère chez les femmes de la journaliste Soraya Chemaly, publié aux éditions Albin Michel Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice, journaliste et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. Bernard Nattier s’est occupé de l’enregistrement, Nicolas Vair a composé la musique et a fait la réalisation de cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet était en charge du maillage et Nicolas de Gélis a composé le générique. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

45 min3 w ago
Comments
[Rediffusion] : La colère est-elle vraiment mauvaise conseillère ?

[Émotions à emporter] : Quel impact l'actualité de 2020 a sur nous

L’année 2020 a été éprouvante pour beaucoup d’entre nous. En plus de l’actualité sanitaire qui nous rappelle tous les jours que nous sommes vulnérables, les attentats, les polémiques et le reste des informations souvent négatives nous affectent, que l’on s’en rende compte ou non. Jusqu’ici nous étions nombreux à percevoir ce type d’événements comme lointains, peu probables en France. Nous nous pensions à l’abri du chaos du monde sur notre territoire protégé…. Mais aujourd’hui, quand on lit la presse et qu’on prête attention à ce qui nous entoure, on en finit par penser que les probabilités de mourir ou d’être blessé sont nombreuses. Antoine Lalanne-Desmet s’est donc demandé l’impact émotionnel que toutes ces nouvelles pouvaient avoir sur nous et il a voulu savoir dans cet épisode d’Émotions à emporter, comment faire pour aller mieux en ces temps difficiles. Pour cela il a interrogé Isabelle, une femme qui a toujours beaucoup suivi l’actualité, Marion Dubois qui est psychiatre à l’unité de prise en charge des psycho traumatisme de l’hôpital de la Conception à Marseille et Cécile Stola, qui est psychologue. Émotions à emporter est une émission bi-mensuelle, dérivée du podcast Émotions. Dans ce format plus court, nous abordons des questions plus quotidienne sur notre rapport aux émotions et au monde qui nous entoure. Émotions à emporter est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production : Cyrielle Bedu. Antoine Lalanne-Desmet est le journaliste qui a fait cet épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de la réalisation et du mixage. La musique du générique est de Nicolas De Gélis. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

12 minOCT 26
Comments
[Émotions à emporter] : Quel impact l'actualité de 2020 a sur nous

Faut-il envier les extraverti.e.s ?

Avez-vous déjà rencontré à une soirée une personne qui parlait tout le temps, qui coupait la parole pendant les conversations, qui faisait tout pour être au centre des regards et de l’attention au détriment de personnes plus discrètes que l’on entendait, elles, jamais ? Avez-vous déjà été dérangé dans un train par un voisin qui vous racontait sa vie, alors que vous aviez un livre ouvert devant vous, un casque sur les oreilles ou que vous scrolliez votre portable pour lui indiquer clairement que vous ne vouliez pas lui parler ? Peut-être avez-vous été agacé par le comportement de ces extraverti.e.s, par leur façon de prendre toute la place, par leur égo qui vous semblait surdimensionné ? Si c’est le cas, nous vous proposons, après avoir consacré un épisode d’Émotions aux introverti.e.s, de nous tourner cette fois vers l’autre camp, celui des extravertis. Comment vivent-ils avec ce tempérament ? Est-ce si facile pour eux qu’il le semble ? Pour comprendre les extraverti.e.s, nous leur avons donné la parole. Vous entendrez donc dans cet épisode les témoignages de la coach Esther Taillifet et du philosophe Pierre Zaoui, qui se définissent tous les deux comme des extravertis, moyennement pour l’une et pathologiquement pour l’autre. Esther Taillifet et Pierre Zaoui nous parleront de ce que ça fait d’être extraverti, de comment ils vivent le fait de souvent agacer les autres, et ils analyseront leur relation avec les introverti.e.s. Vous entendrez également dans cet épisode l’expertise du psychologue social Martin Storme qui étudie les traits de la personnalités et nous aidera à comprendre le tempérament d'extraversion pourmieux l’appréhender. Et vous, êtes-vous extraverti.e ? Si c’est le cas, comment le vivez-vous ? Racontez le nous Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. C’est elle aussi qui a fait l’épisode. Jean-Baptiste Aubonnet s’est occupé de l’enregistrement et du mixage. La composition musicale est de Nicolas Vair, elle a été remixée par Charles De Cillia, qui s’est aussi chargé de la réalisation. Nicolas de Gélis a lui composé le générique. Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

29 minOCT 19
Comments
Faut-il envier les extraverti.e.s ?

[ Emotions à emporter ] : Pourquoi avoir des plantes chez soi fait-il autant de bien?

Avez-vous l’impression de mieux vous concentrer sur votre travail lorsque votre bureau est décoré avec des plantes ? Vous est-il déjà arrivé d’aller vous promener en forêt ou dans un parc afin d’évacuer le stress de la journée? Plus généralement, avez-vous déjà remarqué être plus apaisé.e au contact de la nature? C’est en tout cas l’expérience que fait très régulièrement Clémence Lecart. Dans cet épisode d’Émotions à emporter, elle s’est intéressée au concept de la biophilie et s’est demandée pourquoi on était si nombreux à tout faire pour se rapprocher d'une manière ou d'une autre de la nature. A-t-elle réellement des effets positifs sur notre santé? Pour le savoir, vous entendrez dans cet épisode la neurologue et docteure en psychologie Thérèse Jonveaux, qui a ouvert en 2010 au CHU de Nancy, un jardin thérapeutique spécialement conçu pour répondre aux besoins des patient.es atteint.es de la maladie d’Alzheimer. Elle nous explique que ...

18 minOCT 12
Comments
[ Emotions à emporter ] : Pourquoi avoir des plantes chez soi fait-il autant de bien?

Le monde n'est-il pas fait pour les introverti·e·s ?

Vous est-il déjà arrivé de refuser une invitation à sortir pour rester tranquillement chez vous, en compagnie d’un bon livre et d’une tasse de thé? Ressentez-vous parfois le besoin de vous isoler? Le confinement a-t-il été une expérience plutôt agréable pour vous? Si c’est le cas, vous êtes peut-être introverti·e. Pour la journaliste et présentatrice d'Émotions, Cyrielle Bedu, cette pause imposée que fut le confinement a été plutôt appréciable. Mais elle sait aussi que ça n’a pas été le cas de tout le monde; nous n’avons pas tous et toutes le même rapport à la solitude, selon que l’on soit intro ou extraverti·e.En fait, ce trait de personnalité conditionne beaucoup de choses et le psychanalyste suisse Carl Gustav Jung l’a appris à ses dépens. C’est lui qui théorise en premier les concepts d’introversion et d’extraversion dans un ouvrage publié en 1921, alors qu’il est en pleine rupture amicale avec Sigmund Freud, le père de la psychanalyse. Le premier est plus réservé, tourné vers son monde intérieur. Le second est plus ouvert, davantage nourri par les interactions avec le monde extérieur. Et entre les deux, c’est devenu l’incompréhension totale. Pour mieux comprendre, Cyrielle Bedu s’est intéressée à ces deux types de personnalités dans un diptyque. Dans le premier épisode de celui-ci, elle se questionne sur la place de l’introversion dans notre monde actuel. Pourquoi l’introversion n’est-elle pas aussi valorisée que l’extraversion aujourd’hui? Est-ce que les introverti·es sont au fond de grand·es timides, mal à l’aise en société? Ou bien est-ce que c’est la société qui ne leur laisse pas la place pour s’exprimer? Cyrielle Bedu a interrogé le psychiatre Patrick Avrane, auteur du livre “Maisons : quand l’inconscient habite les lieux”, qui affirme qu’être introverti·e, ce n’est ni être timide, ni être misanthrope. C’est surtout quelqu’un qui va d’abord passer par soi, avant d'interagir avec les autres, au détriment parfois de l’image qu’il renvoie au groupe, comme met en garde Pierre Zaoui, philosophe et professeur à l’université Paris-Diderot, également interviewé dans l’épisode. On entendra aussi le témoignage de Laura, une jeune femme introvertie qui l’assume aujourd’hui pleinement. Pour elle, accepter son introversion a été synonyme de liberté. Toutes et tous se rejoignent sur un point: même si les introverti·es se font discret·es, ça ne veut pas dire qu'ils ne contribuent pas à la société. Et vous, êtes-vous introverti·e?Racontez-le nous sur Instagram, Twitter ou à hello@louiemedia.com A lire sur le sujet: Maisons : quand l’inconscient habite les lieux , du psychanalyste Patrick Avrane, publié aux éditions PUF La force des introvertis. De l'avantage d'être sage dans un monde survolté, de la psychanalyste clinicienne Laura Hawkins, publié aux éditions Eyrolles The Power of Introverts in a World That Can't Stop Talking, de l'ex-avocate américaine Susan Cain La Discrétion ou l'Art de disparaître, du philosophe Pierre Zaoui, publié aux éditions autrement Émotions est un podcast de Louie Media. Présentatrice et chargée de production de cet épisode : Cyrielle Bedu. C’est elle aussi qui a fait l’épisode. Olivier Bodin s’est occupé de l’enregistrement. La composition musicale est de Nicolas Vair. Elle a été remixée par Charles De Cillia, qui s’est aussi chargé de la réalisation. Jean-Baptiste Aubonnet a fait le mixage, et Nicolas de Gélis lui composé le générique.Marion Girard est responsable de production, Maureen Wilson est responsable éditoriale, Mélissa Bounoua est à la direction des productions et Charlotte Pudlowski est à la direction éditoriale. See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

34 minOCT 5
Comments
Le monde n'est-il pas fait pour les introverti·e·s ?

[Emotions à emporter] : pourquoi l'empathie est si importante, notamment au travail ?

Il y a peu de temps, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours) pour un épisode spécial sur les émotions dans le monde de l’entreprise. Dans celui-ci, nous avons essayé de comprendre en quoi la prise en compte des émotions peut être bénéfique pour les employés, comme pour les employeurs. Et il s’avère que l’empathie est la principale clef à développer pour que les émotions puissent trouver leur place dans le travail et pour les échanges entre collaborateurs soient facilités. Dans cet épisode d'Émotions à emporter, Marie Semelin a parlé avec la docteure en sciences cognitives et experte en émotions Emma Vilarem, qui a cofondé l'agence de conseil Cog’X, dont l’objectif est d’aider les entreprises à améliorer leurs modes de travail. Pour Emma Villarem, l'empathie n'est pas une posture automatique. Il faut parfois faire un vrai travail sur soi pour faire preuve d’empathie, surtout quand on a affaire à des collègues ou des supérieurs avec...

14 minSEP 28
Comments
[Emotions à emporter] : pourquoi l'empathie est si importante, notamment au travail ?

Les managers doivent-ils s’ouvrir aux émotions de leurs équipes ?

On a parfois de bonnes résolutions quand on reprend le travail après les vacances d’été. On se dit qu’on essaiera de mieux s'organiser, de davantage s’affirmer auprès de notre N+1, de tout faire pour arriver à l’heure, pour partir plus tôt ou pour ne pas s’emporter face aux remarques d’un collègue agaçant. On veut tout faire pour ne pas se laisser submerger par nos émotions, parce que le travail est un espace où sont traditionnellement valorisées la productivité, l’absence de conflit et les personnalités en apparence “constante”. Mais est-ce vraiment possible ? Peut-on réussir à laisser nos émotions à la porte de l'open space quand on arrive au travail le matin ? Pour le savoir, Émotions a fait équipe avec le podcast Travail (en cours), un podcast lui aussi produit par Louie Media. On a discuté avec des managers qui ont décidé de prendre en compte les émotions de leurs équipes. Quels sont les résultats de leurs initiatives ? Marie Semelin, qui pré...

46 minSEP 21
Comments
Les managers doivent-ils s’ouvrir aux émotions de leurs équipes ?
success toast
Welcome to Himalaya LearningClick below to download our app for better listening experience.Download App